L’entrepreneuriat est-il toujours une opportunité avec la Covid ?

L’entrepreneuriat est-il toujours une opportunité avec la Covid ?

Avec la crise du Covid, l’envie de se lancer dans l’entrepreneuriat est toujours aussi forte pour bon nombre de personnes, et elle s’est même renforcée selon plusieurs études. Il faut dire que l’entrepreneuriat est une opportunité majeure de donner forme à un projet professionnel, de relancer sa carrière et de s’accomplir pleinement dans des secteurs d’activité passionnants. 

L’entrepreneuriat en pleine forme malgré le Covid

 

Cela peut paraître assez paradoxal à première vue mais l’envie de se lancer dans l’entrepreneuriat est toujours aussi forte en France malgré la Covid. Que cela soit du côté de l’Adie – Association pour le droit à l’initiative économique – de celui de l’Insee comme pour l’institut de sondage Harris Interactive, tous les voyants de la création d’entreprise sont au vert dans le pays.

Ainsi selon l’Adie, 70% des entrepreneurs affirment qu’en dépit de la crise, s’ils devaient créer leur entreprise aujourd’hui, ils le feraient à nouveau sans hésiter. Même son de cloche du côté de l’Insee qui s’est également penché sur la question en analysant les chiffres des créations d’entreprises. L’Institut note que dès la fin du premier confinement de mars 2020, le nombre de créations d’entreprises a littéralement bondi avec +60% en mai et +38% en juin 2020.

Une récente étude de l’institut Harris Interactive démontre que 45% des sondés déclarent être intéressés par l’entrepreneuriat et 76% affirment qu’il s’agit d’un levier de réalisation personnelle et d’accomplissement.

Quant aux personnes qui ont lancé leur projet d’entrepreneuriat avant le Covid, ont-elles été refroidies par la crise ? Loin de là puisque 48% assurent poursuivre le travail engagé pour lancer leur entreprise.

 

 

 

Bien préparer votre projet d’entrepreneuriat, une nécessité

 

Créer son entreprise en temps de Covid est-il vraiment paradoxal ? Non car l’entrepreneuriat permet de rebondir, de s’accomplir, de donner du sens à sa carrière professionnelle et de concilier une passion avec un métier.

En temps de Covid, vous lancer dans l’entrepreneuriat est en effet une véritable opportunité de donner forme à un projet que vous avez en tête depuis de nombreuses années, d’être autonome et indépendant, de mener votre barque en solo tout en vous réalisant à travers une activité qui a du sens et qui vous tient à cœur. D’ailleurs, comme beaucoup de personnes, les confinements successifs ont certainement été l’occasion de faire mûrir votre réflexion, de faire grandir votre envie d’entreprendre, de vous décider à franchir le pas.

Alors, pour que l’aventure de l’entrepreneuriat soit une réussite sur toute la ligne, une bonne préparation est indispensable.

Vous pouvez commencer par effectuer un bilan de compétences afin de dégager vos atouts, vos savoir-faire, de mettre en avant les activités qui correspondent à votre profil d’entrepreneur. De nombreux prestataires réalisent des bilans de compétences et les demandeurs d’emploi y ont accès gratuitement via Pôle Emploi.

 

entreprendre-covid-opportunite-franchise-ViaSphere

 

Par ailleurs, si vous n’êtes pas tout à fait fixé sur le secteur dans lequel créer votre entreprise, une étude de marché peut s’avérer indispensable. Cela permet d’augmenter vos chances de réussite, d’identifier des activités dans lesquelles vous pouvez vous lancer. Sachez à ce titre que des secteurs en lien avec le social et les services à la personne sont particulièrement porteurs. La demande est forte et continuera de l’être encore durant de nombreuses années.

Qui plus est, préparer un business plan est une étape incontournable afin de cadrer votre projet d’entrepreneuriat de la meilleure des manières. Le business plan est un document essentiel dans la création d’une activité : il permet de présenter le projet, le cœur d’activité, le type de structure, les équipes mais aussi de valider sa viabilité et sa faisabilité. Le business plan vous sera des plus utiles également pour obtenir des financements tels que des prêts bancaires, car il contient une partie mettant en avant les projections chiffrées de votre entreprise sur trois, quatre voire cinq années.

Enfin, sachez qu’il existe de nombreuses aides de l’Etat destinées à accompagner les porteurs de projet dans leur désir d’entrepreneuriat telles que Nacre, Acre, Arce ou encore Cape. BPI France peut par ailleurs vous octroyer un prêt d’honneur, sans intérêts ni garantie. Une bonne manière de financer tout ou partie de votre projet.

 

Vous lancer dans l’entrepreneuriat en temps de Covid représente encore et toujours une excellente opportunité professionnelle. Une bonne préparation est bien entendu indispensable pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté.  

Auteur de l'article : Marie Jaskulski

Chargée de contenus

Ces articles peuvent vous intéresser

Le vrai du faux de la création d’entreprise

1 : Il faut posséder un esprit d’entrepreneur...

Le rétroplanning du nouveau franchisé

J moins 200 : Début de votre parcours : prise de connaissance   Ce premier temps va être consacré à la prise de...