Quel profil d’entrepreneur peut ouvrir une franchise, et avec quel diplôme ?

Quel profil d’entrepreneur peut ouvrir une franchise, et avec quel diplôme ?

Si vous désirez vous lancer dans l’ouverture d’une franchise , sachez que tous les profils d’entrepreneurs sont les bienvenus, les diplômés comme les non diplômés ! Il n’existe en effet pas de prérequis particulier, si ce n’est votre envie d’entreprendre. D’autant que vous pourrez toujours compter sur l’accompagnement du franchiseur pour démarrer sereinement votre activité.

 

En franchise, tous les profils d’entrepreneurs sont réunis

 

Avec ses nombreux secteurs d’activité, la franchise attire chaque année de plus en plus d’entrepreneurs, lesquels proviennent d’horizons très divers et ont chacun un parcours singulier. C’est d’ailleurs là un des points forts de la franchise : permettre à tous les profils de se lancer dans l’entrepreneuriat. Pour vous en convaincre, nous avons dressé un panorama des profils types d’entrepreneurs en franchise : vous vous reconnaîtrez certainement dans l’un d’entre eux !

 

  • Le professionnel cherchant à donner du sens à sa carrière

Nombreux sont les entrepreneurs à ouvrir une franchise en étant guidés par l’envie, voire le besoin, de donner du sens à leur carrière. Le secteur du social, avec notamment celui des services à la personne, représente d’ailleurs une belle opportunité de concilier entrepreneuriat et utilité sociétale.

  • L’entrepreneur en reconversion

Que cela soit pour motif personnel ou professionnel, un entrepreneur peut se retrouver en situation de reconversion, à la recherche d’une nouvelle activité. La franchise, de par ses multiples avantages, lui apparaît alors comme une belle opportunité à saisir.

 

  • Le salarié du secteur des services à la personne (SAP)

L’ancien salarié du secteur des SAP est un profil qui a tout à gagner à ouvrir une franchise dans le secteur du social, grâce entre autres à son expérience en la matière et son sens du contact humain.

 

  • Le professionnel sans diplôme mais avec une farouche envie de réussir !

Ce type d’entrepreneur est bien plus fréquent que ce que l’on imagine. Car nul besoin d’être diplômé pour réussir en franchise. Seule l’envie d’entreprendre compte. Aussi, si vous vous retrouvez dans ce profil, rassurez-vous, vous réussirez grâce à votre désir d’entreprendre et grâce à l’accompagnement du franchiseur.

 

  • L’investisseur

Qui dit ouverture d’une franchise dit création d’activité et donc recherche de rentabilité. C’est pour cette raison que l’on trouve également des entrepreneurs “investisseurs”. À savoir des personnes guidées par l’aspect financier de la franchise, par sa performance financière attractive.

 

 

 

L’accompagnement du franchiseur, un point commun pour tous ces profils

 

Comme vous le voyez, le secteur de la franchise rassemble une large variété de profils d’entrepreneurs. Et ce peu importe d’ailleurs leur niveau de diplôme, du CAP au Master voire plus encore. La raison ? L’envie d’entreprendre l’emporte, et par ailleurs l’accompagnement du franchiseur est un appui essentiel.

 

Grâce à un plan d’accompagnement méthodique et performant, le franchiseur permet en effet de se lancer sereinement. Il existe d’ailleurs une obligation inscrite dans tous les contrats de franchise : la transmission d’un savoir-faire. En fonction du secteur d’activité, le franchiseur s’engage à transmettre aux franchisés un ensemble de savoir-faire techniques et opérationnels qui permettent de démarrer l’activité de la meilleure manière qui soit.

 

Aussi, sachez qu’une formation initiale est prodiguée aux nouveaux franchisés. Elle aborde toutes les facettes stratégiques de l’activité : la relation commerciale, la gestion du point de vente, le marketing, la communication, les RH… À ce premier socle de connaissances viennent s’en ajouter d’autres tout au long de la vie de l’entreprise, car une formation continue est également dispensée par les équipes du franchiseur. C’est idéal pour monter régulièrement en compétences et améliorer ses savoir-faire sur bien des domaines : finance, comptabilité, commercial, juridique…

En somme, grâce à l’accompagnement du franchiseur, il devient possible pour tous les profils d’entrepreneurs, diplômés ou non, de se lancer dans l’ouverture d’une franchise, et de maximiser leurs chances de réussite.

Auteur de l'article : Frédéric Feret

Responsable Développement Pôle Franchise

Ces articles peuvent vous intéresser

Faible rentabilité de votre franchise : que faire ?

Si votre entreprise ne parvient pas à être rentable aussi rapidement que vous l'envisagiez, sachez qu'il n'y a pas...