Rentabilité et franchise : à partir de quel moment vais-je percevoir des revenus ?

Rentabilité et franchise : à partir de quel moment vais-je percevoir des revenus ?

Le choix d’entreprendre en franchise intervient souvent après plusieurs années d’expérience professionnelle en tant que salarié. Avant de franchir le pas, une question est alors sur toutes les lèvres des futurs franchisés « A partir de quels moments vais-je percevoir des revenus ? ». Très largement partagée et légitime cette interrogation appelle plusieurs réponsesEn effet, le principe de la franchise nécessite la création d’une entreprise avec plusieurs possibilités de revenus notamment en fonction du statut choisi : rémunération, dividendes, … De plus, selon le secteur d’activité, l’investissement initial, l’ancienneté, etc., le montant et le moment où le franchisé pourra envisager le versement d’un salaire sont très variablesVous voulez en savoir plus sur la rentabilité de la franchise et sur vos futurs revenus ? Retrouvez notre décryptage.  

Rémunération : Cela dépend de l’ancienneté dans la franchise.

D’après une étude conduite chaque année par la Banque populaire en partenariat avec la Fédération Française de la Franchise, le revenu annuel moyen était de 35 000 euros en 2018. Derrière cette moyenne, se cachent de nombreuses disparités en fonction des secteurs, du statut choisi par le franchisé, mais surtout de l’ancienneté. En effet, nous observons que durant la première année en franchise, il est trop tôt pour envisager de se verser un salaire. 

Votre première année en franchise

La franchise est un système de collaboration entre deux entreprises : la vôtre et celle du franchiseur. Ainsi en ouvrant votre franchise, vous devenez chef d’entreprise. A ce titre c’est votre chiffre d’affaires qui sert de point de départ au calcul de votre salaire. Durant la première année, le temps de vous installer, de trouver vos premiers clients, etc.… ce chiffre d’affaires restera modeste. C’est d’ailleurs en général prévu par votre Business plan. 
De plus, le chiffre d’affaires réalisé va être utilisé en priorité pour régler les charges, rembourser les premières mensualités de votre prêt, verser les salaires de vos employés. C’est seulement après que tous ces frais seront pris en compte que vous pourrez envisager le calcul et versement de votre salaire.  

L’absence de salaire l’année de création de la franchise est un frein bien compréhensible. Il est toutefois important de préciser que celui-ci est souvent compensée par des aides. En effet, de nombreux porteurs de projet qui se lancent en franchise sont accompagnés par Pôle Emploi (dans le cadre d’un parcours de recherche d’emploi) et perçoivent à ce titre l’Allocation de Retour à l’Emploi (ARE).

 

rentabilite-quand-revenus-franchise-viasphere

 

Les revenus à partir de votre deuxième année

A partir de la deuxième année en franchise, la rémunération peut être prévue mais varie selon secteur d’activité 
En effet, selon les montants investis, et les charges, les frais à déduire du chiffre d’affaires seront plus ou moins élevés et laisseront ou pas une marge pour envisager le versement d’un salaire. 
L’investissement dans une entreprise de Service à la Personne est, par exemple, largement inférieur à celui nécessaire pour un point de restauration, et le seuil de rentabilité sera atteint plus rapidement permettant d’envisager le versement d’une rémunération.

Il est toutefois constaté de manière plus générale, que les premiers revenus ne correspondent que rarement à la dernière rémunération perçue en tant que salarié. Cependant, lorsque l’entrepreneur perçoit des revenus moindres par l’intermédiaire de son activité, il peut bénéficier d’une partie de ses allocations de retour à l’emploi (ARE).

Dans les franchises de services à la personne, c’est à partir de la troisième année que la rentabilité atteinte permet de dégager une marge suffisante pour envisager le versement d’un salaire complet.

A noter : le cas particulier des rachats de franchise impliquant un investissement de départ supplémentaire mais qui garantissent une rémunération rapide. C’est le cas de plusieurs franchisés ViaSphère, notamment pour l’enseigne de garde d’enfants Family Sphèrequi ont indiqué avoir retrouvé rapidement le niveau de vie qu’ils avaient en tant que salarié, grâce à un très bon démarrage de leur activité. 

 

 

La rémunération du franchisé varie en fonction du statut de la société

Lprincipe de la franchise consiste à créer une socié reliée par contrat à celle du franchiseur. Le choix du statut juridique de la société est crucial et détermine la façon dont vous pourrez envisager de vous rémunérer.  
Selon la structure juridique, il est possible d’opter pour le statut de salarié ou celui de travailleur non salarié. Dans ce dernier cas, le poids des charges sociales est beaucoup plus faible pour l’entreprise : près de la moitié de celles qui seraient dues pour un salarié (pour un montant équivalent).

Parmi les formes juridiques les plus courantes en franchise, il n’y a qu’un seul cas où les rétributions du président sont considérées comme un salaire, et où la couverture sociale correspond au régime général de la sécurité sociale. Il s’agit de la SAS société par Action Simplifiée ou encore SASU (Société par Action Simplifié Unipersonnel).

Dans les autres cas, EI – EIRL – EURL, le gérant est considéré comme travailleur non salarié
Les charges sociales sont alors indexées sur le montant de la rémunération ou sur le bénéfice réalisé. 

Dans le cas du choix du statut de travailleur non salarié, le mode de perception des revenus ne passe pas nécessairement par le versement d’un salaire. 

Pour en savoir plus : Se reporter à notre infographie : Ouverture d’une franchise : quel statut juridique choisir pour mon entreprise ?

Le salaire n’est pas le seul mode de calcul des revenus du franchisé

En faisant le choix de devenir franchisé, vous quittez le monde des salariés. En tant que gérant de votre entreprise, votre rémunération peut être complétée par des avantages en nature, des défraiements. De même, lorsque vos objectifs seront atteints ou dépassés, vos bénéfices réalisés permettront de vous verser des dividendes 

 

annees-rentabilite-franchise

 

La franchise : un investissement pour une rémunération différée

Lors de votre réflexion concernant la rentabilité de la franchise, il est important de tenir compte de la rémunération que vous pourrez obtenir en cas de revente de votre entreprise. Arrivée à l’âge de la retraite ou avant, si vous avez d’autres projets, vous pourrez valoriser votre entreprise surtout si celle-ci présente une bonne rentabilité. Vous pourrez ainsi compter sur une somme parfois conséquente.  
Parallèlement à la cession de votre activité, vous aurez aussi l‘opportunité, si vous en avez fait l’acquisition, de revendre ou de louer vos locaux au repreneur ou à un tiers, permettant ainsi un retour sur votre investissement. 

Augmenter ses revenus c’est possible grâce à la multi-franchise ou la pluri-franchise

Vous êtes franchisé ou vous vous apprêtez à le devenir. Si vous avez l’ambition de faire progresser vos revenus et votre salaire, vous pouvez aussi miser sur l’ouverture de plusieurs franchisesVous avez deux solutions pour cela : 
– Ouvrir plusieurs franchises de la même enseigne : la pluri-franchise  
ou si votre franchiseur propose une offre correspondante.   
Ouvrir des franchises sur d’autres enseignes. Vous pourrez alors proposer à vos clients un bouquet de service élargi. Dans le cas des enseignes en franchise ViaSphère, vous avez la possibilité de couvrir tout le spectre des besoins : de la garde d’enfants à l’entretien du domicile.  

Dans les deux cas, vous pouvez mutualiser vos coûtsvaloriser votre savoir-faire et vous assurede faire progresser significativement votre chiffre d’affaires et vos revenus.  
 
 
Vous vous apprêtez à passer du statut de salarié à celui d’entrepreneurPour vous accompagner dans ce changement important, nos équipes sont mobilisées pour répondre à vos questions et effectuer avec vous des simulations concernant votre future rémunération. N’hésitez pas à nous contacter.  

 

Auteur de l'article : Frédéric Feret

Responsable Développement Pôle Franchise

Ces articles peuvent vous intéresser

Franchise : une bonne option pour démarrer un projet après une rupture professionnelle

Que vous ayez été contraint de quitter votre emploi, ou que vous fassiez partie des salariés prêts à la...

Franchise : Sélection de lectures pour l’été

Les vacances d’été sont là. Vous disposez d’un peu plus de temps et vous espérez enfin vous plonger dans des...