Autonomie et indépendance : suis-je libre dans une franchise ?

Autonomie et indépendance : suis-je libre dans une franchise ?

Lorsque vous envisagez de vous lancer dans l’entrepreneuriat, les notions d’autonomie et d’indépendance prennent naturellement une place centrale dans votre projet. La liberté d’entreprendre constitue en effet une motivation profonde pour tout créateur d’entreprise. Mais qu’en est-il au sein d’un réseau de franchise ? Nos réponses.

Dans une franchise, l’entrepreneur conserve son pouvoir décisionnel

En rejoignant un réseau de franchises, vous conservez votre pouvoir décisionnel sur plusieurs aspects fondamentaux. Il vous revient ainsi en premier lieu de prendre des décisions stratégiques liées à votre marché local, en toute autonomie. Quels services répondent à votre demande ? Quelle offre sera la plus appropriée vis à vis attentes de la clientèle et selon les concurrents présents dans le secteur ? Chaque marché présente des singularités auxquelles il faut apporter des réponses adéquates. Vous détenez un pouvoir décisionnel sur cet aspect.

D’autre part, le recrutement et la gestion du personnel vous reviennent entièrement. Un exemple : dans le cas de la franchise Family Sphere, spécialisée dans la garde d’enfants à domicile, chaque franchisé recrute les gardes d’enfants en fonction de ses besoins. À ce titre, il constitue son équipe et assume les fonctions RH. Il est aussi de son ressort de proposer des formations complémentaires à ses employés : passage du CAP petite enfance, premier secours…

Par ailleurs, concernant la politique tarifaire de votre entreprise, sachez que vous avez la possibilité d’appliquer celle qui vous semble la plus pertinente. Le positionnement de vos tarifs revêt une importance stratégique vis-à-vis de votre marché et de la concurrence. Libre à vous de les déterminer en fonction de votre étude du marché, et de ce que vous sentez être efficace.

Les jours et les horaires d’ouverture de votre bureau ou de votre local commercial peuvent également être choisis de votre plein gré. Le franchiseur n’impose pas de jours ni d’horaires fixes. Idem pour le planning des collaborateurs. Chez MerciPlus, un réseau qui propose des services d’entretien et de ménage à domicile, le franchisé gère lui-même le planning des interventions des employés. Il veille à satisfaire les demandes et impératifs des clients tout en s’efforçant de prendre en compte les contraintes des intervenants qui se déplacent au domicile des particuliers.

Il en va de même pour le choix des fournisseurs. Vous pouvez travailler avec ceux que vous souhaitez. Notez que vous bénéficiez d’avantages tarifaires issus des accords négociés par le réseau (logiciels, assurances, voitures…)

En franchise, liberté et responsabilité vont de pair

L’adage selon lequel il n’y a pas de liberté sans responsabilité s’applique aussi au sein d’une franchise. En tant que franchisé, vous devez suivre un certain nombre de bonnes pratiques et de règles, relatives à la stratégie de développement du franchiseur. Mais il s’agit en réalité d’un cadre à la fois protecteur et bénéfique pour vous.

Le franchisé est ainsi tenu de se conformer au savoir-faire stratégique et opérationnel  du franchiseur. Ce savoir-faire éprouvé est gage de réussite pour tout le réseau et pour chaque franchisé. Les formations initiales et continues dispensées par les équipes du franchiseur permettent de le maîtriser. Chaque franchisé reçoit un manuel opératoire auquel il doit se référer.

Qui plus est, respecter l’image de marque du réseau constitue une autre obligation du franchisé. La marque, l’enseigne, l’identité visuelle comptent parmi les signes de ralliement de la clientèle. Aussi, les agencements des locaux, des bureaux ou des commerces, le logo de la franchise, la présentation des produits et des services… Un vaste ensemble d’éléments composent l’image de marque. Elle aide chaque entrepreneur à l’ancrer solidement sur son marché, à lui donner de la visibilité, à le distinguer de la concurrence.

Le respect d’une  zone de chalandise de votre franchise, (sauf si vous choisissez d’exploiter un point de vente ou un restaurant), relève aussi de vos obligations.  Lors de vos premiers échanges avec le franchiseur, puis lors de la signature du DIP, vous vous engagerez à respecter un périmètre composé d’un ensemble de quartiers ou de communes. Respecter cette zone contribue à protèger et à favoriser votre activité (car le franchiseur vous donne l’exclusivité pour un territoire), tout en protégeant celle des autres franchisés.

Parmi les impératifs des franchisés, figurent aussi l’obligation de respecter les normes instaurées par le franchiseur. Elles se trouvent détaillées dans le contrat de franchise et couvrent un champ large : approvisionnement, communication, agencement du local…

Enfin, il est attendu des entrepreneurs en franchise qu’ils maintiennent une communication régulière et ouverte avec les équipes du réseau. Le but : garantir le respect des normes et des exigences de la franchise. Mais cet aspect s’avère également à votre avantage. Car une bonne communication avec les experts du réseau vous donne l’opportunité d’être conseillé et accompagné pour le bien de votre entreprise.

L’autonomie et l’indépendance demeurent fortes au sein d’une franchise. L’entrepreneur dispose d’une liberté décisionnelle à plusieurs niveaux. Quant aux obligations qu’il doit respecter, elles lui permettent de lancer son activité dans les meilleures conditions, de pérenniser et de faire croître son entreprise.  

 

 

 

Auteur de l'article : Cécile Coquet

Chargée de contenus

Ces articles peuvent vous intéresser

Franchisé : de quelle autonomie vais-je disposer ?

L'autonomie du franchisé, un élément fondamental en franchise

La franchise : un atout pour la rentabilité ?

Les investissements nécessaires pour ouvrir votre franchise   Créer une entreprise en franchise représente un investissement conséquent...