Pourquoi j’ai choisi ViaSphère : découvrez le témoignage de Franck DUDT à la tête de 2 agences MERCI+

Pourquoi j’ai choisi ViaSphère : découvrez le témoignage de Franck DUDT à la tête de 2 agences MERCI+

Après 20 ans passé en en tant que salarié. Franck a amorcé une reconversion professionnelle. Il nous explique pourquoi il a choisi d’être franchisé avec ViaSphère : une bonne manière de se lancer et d’évoluer en tant qu’entrepreneur.

1.         Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 41 ans. J’ai débuté ma carrière professionnelle au sein d’une collectivité, puis j’ai enchaîné dans une importante structure associative assurant des prestations aux particuliers, en tant que Directeur Général Adjoint.  En 2018, j’ai engagé une reconversion professionnelle et créé une première franchise MERCI+. Mes objectifs de rentabilité ayant été rapidement atteints, j’ai choisi – en 2020 – d’ouvrir une seconde agence dans le département voisin. Cela me permet d’assurer une présence sur un territoire plus vaste et un chiffre d’affaires suffisant, pour embaucher une personne afin de me seconder.  

 

visuel-franck-dudt-merciplus-franchise-article-itw

 

 

2.         Comment est née votre envie d’entreprendre ?

A vrai dire, je n’y avais pas vraiment pensé plus tôt. Ce n’était pas naturel et je ne m’étais jamais posé la question lorsque j’étais plus jeune.  C’est en exerçant des responsabilités de direction, en ayant notamment en charge la gestion comptable et financière que j’ai commencé à envisager de créer mon entreprise. En plus de l’intérêt de devenir mon propre patron, j’ai considéré que cette solution était aussi une bonne manière de constituer et de sécuriser un patrimoine.
Comme je partais de zéro, je voulais que cette première expérience se concrétise dans un domaine que je connaissais. C’était assez logique de rester dans le secteur des services. Je pouvais tirer profit de mon expérience de management, ou mon appétence pour le développement commercial, tout en maîtrisant le sujet : je mettais toutes les chances de mon côté !

 

 

3.         Pouvez-vous nous parler de votre parcours d’entrepreneur en franchise

Même si j’avais une solide expérience professionnelle, je ne me voyais pas me lancer en solo dans une création de A à Z.  La franchise s’est imposée comme LA bonne solution. En rejoignant une franchise, j’étais assuré d’avoir le bon concept, la visibilité nécessaire, les outils et l’accompagnement.  C’est un bon point de départ. Après, c’est au franchisé de développer son activité localement mais personnellement je recherchais cette autonomie. Une fois ma décision prise, le challenge était de bien choisir ma franchise.

 

service-client-franchise-merciplus-viasphere

 

4.         Justement, comment avez-vous procédé pour choisir une franchise ViaSphère.

Je souhaitais avoir une continuité avec mon expérience précédente ; j’ai donc fait une recherche précise dans le secteur des services à la personne.
Pour trouver la franchise qui me correspondait le mieux, j’avais établi une liste de critères que j’ai utilisé pour comparer les 3 enseignes que j’avais repérées.

  • Je recherchais un franchiseur puissant avec un réseau bien implanté.
    En effet, je ne voulais pas prendre le risque de choisir un franchiseur trop petit car je l’ai observé, il y a aujourd’hui un phénomène de concentration des acteurs et je ne voyais pas l’intérêt de signer avec une enseigne qui se ferait rachetée avec pour conséquence possible, l’arrivée d’un concurrent dans ma rue.

 

  • Je voulais éviter les enseignes déjà très présentes afin de me prémunir contre le phénomène de concurrence dans ma zone de chalandise.

 

  • J’ai testé aussi la réactivité des équipes en contactant par téléphone les 3 enseignes présélectionnées. Certaines ne m’ont pas répondu. D’autres étaient peu disponibles. Dans le cas de MERCI+, l’équipe était très présente dès les premiers contacts et le feeling était bon.

 

  • J’ai comparé les supports et outils proposés : et là encore MERCI+, avec notamment sa plate-forme de téléprospection, s’est bien positionné. Avec ce service, je n’étais pas obligé d’engager dès le départ une assistante pour répondre aux clients. Cela représente un vrai « plus ».

 

  • J’ai aussi comparé l’offre client. En choisissant une franchise spécialisée, j’évitais de m’éparpiller et je pouvais concentrer mon investissement. De plus, avec ViaSphère, je savais qu’une évolution vers d’autres enseignes était possible dans un second temps.

 

Retrouvez dans notre vidéo ce qu’apporte MERCI+ à ses franchisés.

 

5          Comment se traduit l’apport de votre franchiseur ?

Dans la gestion du quotidien, je peux compter sur des outils puissants développés ou adaptés par le service informatique du groupe. C’est le cas pour le logiciel de paye, ou encore l’application de gestion des pointages et des interventions des salariés qui permet l’automatisation de la facturation aux clients. En tant qu’indépendant je n’aurais pas eu accès à ces outils ou cela m’aurait demandé beaucoup de temps, d’énergie et un investissement financier conséquent.
D’une façon générale, si je rencontre un problème ou que j’ai besoin d’un appui, je suis assuré d’une prise en compte rapide. Cela me procure une vraie sécurité, notamment sur les questions juridiques ou celles liées à la gestion des ressources humaines. Il y a vraiment du répondant grâce aux différents services du groupe.

6.         Votre vécu correspond-il à vos attentes initiales, y compris en termes de revenus ?

Mon expérience personnelle est très positive ! J’ai atteint mon objectif de chiffre d’affaires avec un an d’avance sur le prévisionnel et ce, malgré la crise de la Covid-19.
Dès novembre 2020, soit moins de deux ans après le démarrage et en dépit des impacts de la crise sanitaire, j’ai pu me verser un salaire. Je précise qu’auparavant je bénéficiais de l’ARE (Aide Retour à l’Emploi).
Il est sûr que je dois fournir un volume de travail conséquent ; mais en contrepartie, je garde la maîtrise de mon agenda. C’est un avantage considérable pour moi car je suis Maire de ma commune et je souhaite poursuivre mon activité d’élu.

 

franchise-merciplus-franckd-dudt

 

7.         Quel Conseil donneriez-vous à pour quelqu’un qui hésiterait à se lancer en franchise avec ViaSphère ?

En un mot : « Osez » !
Avec un franchiseur comme MERCI+, on peut entreprendre plus sereinement. On est accompagnés, « drivés », on a un modèle.
Même si nous devons avant tout être engagés prioritairement dans la recherche de clients il y a un bon socle grâce au référencement sur Internet assuré par l’enseigne et au travail de la plate-forme de téléprospection. La combinaison des actions nationales et locales permet d’atteindre rapidement un niveau de rentabilité intéressant.
J’ajouterais que la présence de plusieurs enseignes au sein du groupe offre de belles perspectives si l’on a l’ambition de se développer.

 

Auteur de l'article : Cécile Coquet

Chargée de contenus

Ces articles peuvent vous intéresser

Le vrai du faux de la création d’entreprise

1 : Il faut posséder un esprit d’entrepreneur...

Les interlocuteurs auprès de qui vous adresser pour monter votre projet

Le franchiseur, la pierre angulaire de votre réussite !  Le franchiseur vous garantit un accompagnement à plusieurs niveaux...