“Pourquoi j’ai ouvert ma franchise ” : le témoignage de Céline Cazenabe

“Pourquoi j’ai ouvert ma franchise ” : le témoignage de Céline Cazenabe

Céline Cazenabe a 46 ans et elle est maman de 2 grandes filles de 15 et 18 ans.  En 2017, un changement de vie l’a conduit à repenser son parcours professionnel et à se lancer dans l’entrepreneuriat. C’est ainsi qu’elle a franchi le pas et repris une franchise Family Sphere à Dax. Un premier succès, rapide, qui l’a incitée à développer son entreprise et à ouvrir une deuxième agence à MontdeMarsan fin 2020. Rencontre avec une franchisée épanouie !

Pouvez-vous évoquer votre parcours ?

Céline Cazenabe : Titulaire d’un BTS en comptabilité, j’ai débuté ma vie professionnelle en tant que salariée, dans le service social d’un grand cabinet comptable. J’ai ensuite rejoint mon conjoint qui venait de créer son entrepriseafin de le seconder dans la gestion administrative et financière. En 2017, suite à un changement de vie, j’ai été contrainte d’engager une reconversion professionnelle

 

Celine Cazenabe franchise ViaSphere Dax Mont de Marson | Franchise ViaSphère

Celine Cazenabe – franchisée Family Sphere

Comment a muri l’idée de vous lancer dans l’entrepreneuriat ? 

C. C. : En tant que co-gérante dans l’entreprise de mon conjoint, j’avais déjà une vision des contraintes et des avantages que pouvait représenter l’entrepreneuriat. 
Après cette expérience, je ne me voyais pas redevenir salariée et, j’avais envie de faire quelque chose par moi-même. La création d’entreprise m’attirait depuis longtemps. J’ai effectué un bilan de compétences qui m’a permis de valider ce choix. J’ai alors décidé de me lancer.  
 

Vous avez opté pour la franchise. Pouvez-vous expliquer ce choix ?

C. C. : J’étais attirée par le secteur de la garde d’enfants mais je n’avais pas encore d’expérienceLa franchise était alors pour moi, la solution idéale pour apprendre rapidement le métier, bénéficier des supports sans avoir à les créer moimême, être accompagnée… bref, faire les choses bien et avoir une approche professionnelle
Avec la franchise, je suis libre de gérer mon entreprise comme je l’entends, tout en respectant le concept et la charte de l’enseigne
Family Sphere propose régulièrement des séminaires, je rencontre les autres franchisés de la région, nous sommes soudés et pas concurrents et surtout je ne me sens jamais seule. 

 

 

Parlez-nous de votre rencontre avec Family Sphere?

C. C. : Alors que j’hésitais encore entre 2 secteurs d’activités, la rencontre avec les équipes de Family Sphere a été déterminante et cela a sonné comme une évidence : en me lançant dans la garde d’enfants, j’allais pouvoir apporter un service aux familles. Ayant moi-même été confrontée aux difficultés pour faire garder mes enfants, cela avait du sens et correspondait parfaitement à mes aspirations. 
Les premiers contacts avec l’équipe de Family Sphere m’ont rassurée. J’ai pu appréhender tout l’appui que je pourrais recevoir de la part du franchiseur.
Très vite, j’ai également rencontré les franchisés Family Sphere de ma ville. Ils souhaitaient revendre leur agence et le fait de reprendre une franchise a représenté pour moi une véritable opportunité. 

Découvrez comment Family Sphere accompagne ses franchisés en vidéo
 

Avec le recul, que vous a apporté la franchise (vs. entreprise) ? 

C. C. : J’ai gagné un temps précieux. J’ai pu maîtriser rapidement le métier. Et, puisque j’ai eu la chance de reprendre une franchise existante, j’ai ainsi pu m’appuyer sur l’expérience de mes prédécesseurs qui avait constitué une équipe et une clientèle.  Sur le plan personnel et humain, je dois dire aussi que faire partie d’un réseau de franchise m’a permis de faire de belles rencontres.

ouvert-franchise-portrait-c-cazenabe

 

Dans l’exercice de votre métier « au quotidien », que vous apporte le fait d’être franchisée ?

C. C. : Le vrai « plus » : c’est l’accompagnement. Cela a été particulièrement le cas lors de la crise de la COVID-19. Nous avons reçu rapidement toutes les informations légales et juridiques et les recommandations pour les appliquer à nos entreprises. Je me suis vraiment sentie aidée et appuyée. Ce qui n’aurait pas été le cas si j’avais créé ma propre entreprise.
J’utilise aussi au quotidien les outils et logiciels fournis par Family Sphere ce qui facilite grandement la gestion de mes agences. 
 

Sur le plan financier, avez-vous atteint vos objectifs ?   

C. C. : J’avais établi un budget prévisionnel incluant le versement de mon salaire dès le démarrage car je n’étais pas éligible aux aides de pôle emploi. Mon revenu est aujourd’hui équivalent à celui que je percevais avant d’être franchisée et ceci en dépit de la crise sanitaire. 
 

Quels conseils donneriez-vous à un candidat intéressé par la franchise mais qui hésite ?

C. C. : La franchise est une bonne solution pour quelqu’un qui se reconvertit. On peut s’appuyer sur des supports et sur l’expérience d’un réseau solide et structuré ce qui permet de nous construire et d’avancer rapidement
Devenir entrepreneur est un challenge mais si un domaine d’activité vous plait, si le contact avec le franchiseur a été bon, lancez-vous ! 
 

Envie d’en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter !

 

Auteur de l'article : Cécile Coquet

Chargée de contenus

Ces articles peuvent vous intéresser

Venez rencontrer votre futur franchiseur ViaSphère à Franchise Expo Paris !

Pourquoi vous rendre à Franchise Expo Paris ? La période de la COVID-19, si elle nous a privés de contact...

Ouvrir une franchise : ce qu’il faut savoir [Livre blanc]

La franchise : Une collaboration entre 2 entreprises   La franchise est un système de collaboration entre deux entreprises indépendantes liées...